Mais qui est donc
Karl Delandsheere ?

Mais oui, qui suis-je ?

Salut, moi
c'est Karl.

On ne peut pas dire que je sois tombé dans la photo « quand j’étais petit ». Je devais avoir 22 ans quand j’ai pris en main mon premier appareil digne de ce nom. Un Olympus OM-10, celui de ma maman.

Pendant plusieurs années, j’ai pris une photo par ci, une photo par là, sans trop me préoccuper de l’appareil et de ce que j’en faisais.

Et puis un jour, tout a changé…

Quand on a plus de matos photo que de fringues, c'est foutu.

Ou quand la moitié du frigo est occupée par des films argentiques…

Depuis, je ne quitte plus la maison sans un appareil à la main, prêt à capturer une lumière fugace, une ombre, une texture.

Je suis souvent attiré par des choses qui sont invisibles aux yeux de la plupart des gens. Ce qui provoque la perplexité du plus grand nombre (animaux compris).

J'avais littéralement moins de vêtements que de matériel pour ce voyage…

Ask me anything!

Je vous dis tout.

01.

Des photographes qui m'inspirent ?

On peut clairement y passer la journée mais si on veut faire ça vite et bien : Koudelka, Gruyaert et Salgado.

Mais franchement, j’en découvre tous les jours.

02.

Mon appareil fétiche ?

Pour le moment, c’est mon Leica M10. Il est petit et discret, performant et jamais dans le chemin lorsque je veux capturer une scène.

Il y a aussi le Rollei 2.8F, pour le plaisir, et mes Olympus OM1 et OM10.

03.

Et sinon, est-ce que j'ai un vrai métier ?

Ouch, dur. Je pensais que photographe était un vrai métier… Mais ça tombe bien, je suis aussi infographiste et développeur web !